Covoiturage : les précautions à prendre en matière d’assurance

Le principe du covoiturage est assez simple car le conducteur et les passagers se partagent les frais de transport. Dans la pratique, c’est un bon moyen pour les particuliers de s’enrichir. Cependant, un tel procédé n’est pas sans écueil surtout en matière d’assurance d’où l’intérêt d’observer certains points.

Fonctionnement de l’assurance auto de covoiturage

Pour minimiser la prime d’assurance, beaucoup de conducteurs se retrouvent sous le charme de la formule tiers ou de responsabilité civile. De son nom, cette assurance ne couvre que le tiers lésé laissant pour compte la voiture, le chauffeur et les passagers. C’est pour cette raison que la souscription assurance auto de covoiturage est encouragée. Toutefois, il faut lire la clause du contrat avec précaution. En effet, l’indemnisation des passagers doit être mentionnée dans ce document. L’assurance va alors prendre en charge les torts causés aux passagers. En ce qui concerne les dommages matériels qui incombent de la responsabilité du conducteur, la clause du contrat devrait prévoir un dommage tout accident. De même le chauffeur ne doit pas être laissé pour compte. Enfin, les trajets de covoiturage réalisés depuis le domicile jusqu’au lieu de destination des passagers sont supposés être mentionnés dans les clauses du contrat d’assurance auto de covoiturage.

Les précautions à prendre

En réalité, l’assurance auto de covoiturage est une formule classique. En cas de covoiturage, vous êtes supposés en aviser votre assureur. Assurez-vous que vous et les passagers puissiez bénéficier d’une indemnisation au cas où votre responsabilité civile est engagé. D’autres précautions doivent être également prises pour éviter toute déconvenue durant le trajet. Pour sa part, le conducteur doit s’assurer que l’assurance couvre tous les dommages qui peuvent survenir durant le trajet. En ce qui concerne les passagers, veuillez vérifier que le conducteur n’a pas de point malus très élevé. Dans tous les cas, les clauses de l’assurance devraient vous indemniser contre tous type d’accident.

En cas d’accident

En principe, la responsabilité du conducteur est engagée en cas d’accident. Ainsi en avisant votre assureur de votre covoiturage, l’assurance classique se chargera de prendre en charge les dommages causés aux conducteurs mais surtout aux passagers. Il faut s’assurer de la disponibilité de ces garanties en cas d’accident. Toutefois, cette garantie ne concerne que les accidents sur route. En ce qui concerne les autres incidents, il est nécessaire de se conformer au contrat que vous avez signé avec les protagonistes. En outre, les clauses qui ne sont pas stipulés dans le contrat ne peuvent être amenées devant la justice en cas de litige. Pour éviter toutes mésaventures, le conducteur et les passagers ont des obligations à remplir s’ils choisissent l’option de faire du covoiturage.

Comment souscrire une assurance auto en ligne ?
Vais-je avoir des difficultés de trouver une assurance auto si j’ai beaucoup de malus ?