Bonus et malus : quels impacts sur le prix de mon assurance auto ?

Le bonus-malus est un nouveau système mis en place par les organismes assureurs qui dispose d’une grande influence sur la prime de votre assurance voiture. Un dispositif qui s’applique à n’importe quel type de voiture terrestre. Il permet entre autres de vous décerner le titre d’un excellent conducteur ou bien d’un chauffeur à risque. Ainsi, il est impératif de comprendre le mode de fonctionnement d’une assurance auto malus.

Tout savoir sur le bonus-malus

Découvrez l’offre de Assurance En Direct qui vous octroie la jouissance d’un bonus. Pour commencer, c’est un système qui a été mis en place par les organismes assureurs pour évaluer le comportement du conducteur à la fin de l’année. En l’absence de sinistre, le conducteur va bénéficier d’une réduction de la prime. Il s’agit d’une réduction de 5 % qui favorise l’augmentation de votre bonus et la diminution de la cotisation à payer. Comme l’assurance auto malus ne prend effet qu’à la fin de l’année, elle est calculée sur une période de 12 mois successifs. Et si vous avez eu un accident un mois avant la fin de l’année, le calcul de ce bonus se fera durant l’année suivante. Pour ce qui est du malus, c’est une majoration de 25 % de la prime pour chacun des accidents dont vous êtes responsable.

Le bonus-malus sur la prime d’assurance

À titre de rappel l’évolution de l’assurance bonus-malus dépendra uniquement des accidents que vous aviez engendrés, mais aussi de la prime de votre assurance voiture de base. Ainsi, le calcul de l’assurance auto malus se fera en fonction du nombre d’années sans accidents et avec sinistres qui ont engagé la responsabilité du conducteur. Après avoir déterminé votre bonus-malus, les assureurs vont poursuivre en calculant votre prime. En fonction des sinistres causés, ils vont soit réduire ou majorer votre prime. Notez que les cas de panne et les remorquages sont aussi compris dans le calcul de votre bonus-malus.

L’évolution du bonus-malus

Il existe des événements qui ont une grande influence sur le calcul de votre bonus-malus. Ainsi, pour les jeunes conducteurs malussés, le coefficient réduction majoration est réduit à 1, mais il reprendra son cours si le conducteur fait preuve d’un comportement exemplaire. En cas de suspension ou de rupture du contrat d’assurance, sachez que le bonus-malus peut être conservé bien qu’il ne puisse pas évoluer. En revanche, si après cette rupture vous ne vous êtes pas encore inscrit à une assurance pendant deux années consécutives, alors la perte de votre bonus-malus se fera automatiquement. Tout pour vous dire que ce dispositif est loin d’être complexe.

Comment souscrire une assurance auto en ligne ?
Vais-je avoir des difficultés de trouver une assurance auto si j’ai beaucoup de malus ?