Soins dentaires ou optiques. Comment savoir ce qui me sera remboursé ?

Les tarifs des soins dentaires changent souvent du simple au triple. Les soins optiques aussi peuvent coûter cher. Pourtant leurs prises en charge par les mutuelles et soins optiques sont très faibles et cela alimente la chronique sur le déroulement du périmètre des remboursements respectif des complémentaires santé ainsi que l’assurance maladie. C’est pour cette raison qu’il faut prendre une considération spéciale au choix de sa mutuelle santé, avant d’anticiper des dépenses sur ce domaine. Comment connaître donc le montant de remboursement en matière de soins dentaires et optiques ?   

Comment savoir ce que la mutuelle de santé remboursera pour les soins dentaires ou optiques?

Pour connaître les remboursements de mutuelle de santé, il est préférable de demander un devis préalable à votre praticien de santé. C’est à partir de ce devis que certains complémentaires santé peuvent réaliser une estimation de remboursement. Ce remboursement est consulté par un contrat souscrit, soit par le représentant de son entreprise, soit à titre de particulier. Pour les soins optiques, la prise en charge par l’assurance maladie est infime, notamment pour les adultes. Ils sont indemnisés à 60% de la base de couverture de la Sécurité sociale. Le montant des remboursements des mutuelles et soins optiques est spécifié par un taux de 100%, 200%, 300% ou par une somme forfaitaire en euros. Le complémentaire santé affichant 100% prend en charge les 40% restants. Ce calcul est aussi valable pour les prothèses dentaires.

Quel remboursement pour les soins dentaires ?

Pour les actes dentaires comme les prothèses et appareillages, le remboursement de l’assurance maladie ne couvre qu’une partie faible du prix réel. Le taux de couverture est à 70% de la base de remboursement. Le montant des prothèses dentaires est libre, contrairement aux soins conservateurs tels que le traitement de carie, détartrage, dévitalisation ainsi que les soins chirurgicaux comme l’extraction de dents. Pour ces derniers, la garantie d’un taux entre 100 à 150 pour le compte de votre mutuelle de santé est suffisante. En ce qui concerne les traitements d’orthodontie, la sécurité sociale ne rembourse pas ses dépenses, sauf pour les enfants moins de 16 ans.        

Comment choisir sa mutuelle de santé optique ?

Pour éviter les pièges dans le choix de sa mutuelle santé, il faut prendre en compte certains critères. Elle doit s’adapter à votre profil et vos besoins. Un devis se fait à partir de vos problèmes de santé, vos membres de famille, l’endroit où vous habitez et votre régime d’assurance santé. Selon ces critères, vous pouvez obtenir plusieurs offres de mutuelle santé. Les mutuelles et soins optiques doivent se compléter, si ce dernier est remboursé par la sécurité sociale. Si ce n’est pas le cas, il faut vérifier que le complémentaire santé remboursera le type de traitement. 

Qui peut m’aider dans les démarches à faire pour bénéficier de la complémentaire santé solidaire ?
Qu’est ce qu’une mutuelle entreprise ?