Qu’est-ce que la complémentaire santé solidaire (CSS) ?

Née du CMU-C et de la ACS, la complémentaire santé solidaire reste l’alternative la plus proche pour accéder à de très bonnes garanties. L’assuré va bénéficier d’une couverture plus souple et supplémentaire sans contribution financière particulière selon ses ressources et sa situation financière. Pour pouvoir y prétendre, il suffit de s’adresser à sa caisse d’Assurance maladie.

La complémentaire santé solidaire, c’est quoi ?

Grâce au dispositif de la complémentaire santé solidaire, les ménages modestes pourront prétendre au titre de protection individuelle maladie ou PUMA. Ce dispositif permet de jouir de la prise en charge de vos frais de santé par votre organisme assureur. Cela peut être dû à la nature de votre activité professionnelle ou de votre résidence régulière et stable en France. Les ménages à revenus modestes peuvent aussi bénéficier d’une complémentaire santé solidaire. Par ailleurs, cette formule peut être demandée par l’ensemble du foyer notamment l’assuré, le conjoint et toutes personnes à la charge âgée de moins de 25 ans. Cependant, une seule demande par foyer sera reçue. À cette liste de demandeurs s’ajoutent les mineurs de 16 ans qui bénéficient d’une quelconque aide sociale, les mineurs de plus de 16 ans qui ont rompu leurs liens familiaux avec l’assuré et les personnes indépendantes de 18 à 25 ans, ou qui vont devenir parents, ainsi que les étudiants de plus de 25 ans qui vivent en isolement.

Le coût de la complémentaire santé solidaire

Les ressources du demandeur vont influencer le prix de la complémentaire santé solidaire. Si ce dernier perçoit une recette inférieure à 746 euros alors la mutuelle sera gratuite. En revanche, si vos ressources sont comprises entre 746 et 1007 euros alors cette complémentaire donnera lieu à des participations forfaitaires. Après, c’est l’âge qui va influencer le prix de cette participation. Tout pour vous dire que plus le demandeur prend de l’âge, plus le montant de la complémentaire solidaire santé risque d’augmenter.

Les démarches à suivre

La procédure de demande de complément santé solidaire varie selon la situation de chacun. S’il s’agit d’un nouveau bénéficiaire, la souscription se fait en ligne depuis le compte améli où vous serez tenu de remplir un formulaire accompagné de certaines pièces justificatives demandées par le site. En ce qui concerne les anciens bénéficiaires de CMU-C et ACS, ils sont conseillés de conserver leur contrat d’ACS pour la souscription à une CSS. Tout se fera ensuite rapidement et en toute confiance.

Peut-on résilier un contrat santé avec la loi Hamon ?
Est-ce qu’un assureur a le droit de résilier un contrat santé à la suite d’une réalisation de risque trop important ?