Puis-je négocier le prix de mon assurance habitation ?

Même si le contrat engage l’assurance et l’assuré cela ne veut pas pour autant dire qu’il est inaltérable. Il est toujours possible d’engager un courtier pour intercéder en votre faveur et négocier le prix de l’assurance. Et si vous êtes déjà engagé, vous pouvez toujours de renégocier ce contrat pour réaliser des économies ou pour jouir d’une couverture plus adaptée à vos attentes.

Quel est l’intérêt de négocier son contrat ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à négocier le prix d’assurance habitation, mais la plus évidente de toutes est le désir d’économiser. Le fait de vouloir faire évoluer les garanties et les couvertures du contrat sont d’autres éléments qui peuvent entrer en jeu. Négocier ou renégocier le prix de son assurance c’est aussi l’occasion pour vous d’ajouter ou de retirer certaines garanties dans le contrat, de faire en sorte que les exclusions de garanties évoluent sans oublier de passer par la réévaluation de la Franchise.

La démarche pour négocier le prix de l’assurance

Pour négocier le prix d’assurance habitation, vous avez le choix entre engager un courtier qui peut intercéder en votre faveur. Autrement, vous serez obligé de le faire par vos propres moyens. S’il s’agit d’une négociation, vous pouvez vous servir de votre lieu d’habitation comme argument. Cela n’est opérable que si votre logement se trouve dans un quartier calme ou que s’il est fortement sécurisé. Dans le cas d’une renégociation, vous pouvez jouer sur la carte de la fidélité. Après des années à rester auprès du même assureur, la fidélité peut jouer en votre faveur lorsque vous voulez prétendre à une réduction du prix de l’assurance. Il en va de même pour les comportements exemplaires. Le fait de ne jamais avoir causé de sinistre ou de torts à autrui en dit long sur votre profil. Ainsi, il s’agit d’un argument de taille qui va vous aider à convaincre votre assurance à accepter une renégociation.

Le moment idéal pour négocier

Si vous voulez négocier le prix d’assurance habitation, alors mieux vaut négocier bien avant la signature du contrat. En ce qui concerne les cas de renégociation, cela doit se faire à l’approche de l’échéance du contrat. À ce moment il vous sera plus facile d’en discuter avec l’assureur. Sinon, cette idée n’est opérable qu’après un an de souscription. Après un an de souscription, l’assuré peut changer d’assureur à tout moment la raison pour laquelle ces organismes seront plus faciles à convaincre. Et si vous êtes assez patient alors vous pouvez attendre que les années s’écoulent avant de tenter une négociation. De cette manière vous serez plus convaincant.

Assurance habitation : les avantages des démarches en ligne
J’ai été mauvais payeur : comment retrouver une assurance habitation ?