Je suis propriétaire non occupant de plusieurs logements : dois-je les assurer ?

Il existe une assurance pour les propriétaires non-occupant (ou PNO). Cette assurance n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. Il est important de demander au propriétaire d’un logement de s’inscrire à une assurance PNO pour le protéger son bien des sinistres. En cas de problème, il est vraiment important d’avoir une assurance propriétaire non occupant. L’assurance locataire est obligatoire, mais l’assurance propriétaire non-occupant est facultative. Sachez que la couverture en PNO est équivalente à l’assurance multirisque habitation.

De quoi parle la loi de l’assurance PNO ?

L’assurance propriétaire non occupant est obligatoire pour les propriétaires qui possèdent des biens en copropriété, mais reste non obligatoire pour les autres. La loi liée à cette assurance PNO est la loi Alur qui a été créé en 2015. Face aux risques de responsabilité civile, il faut s’inscrire sur les assurances des logements en copropriété. La loi exige que chaque copropriétaire assure son bien contre les éventuels risques de responsabilité civile. Cette règle est valable pour les copropriétaires occupant et pour les copropriétaires non occupant. Il est important de préciser que l’ensemble des primes dans une assurance PNO peut être réduit des revenus fonciers, dans le cas où vous louez votre immobilier.

Quelle est l’importance de la souscription d’une assurance PNO ?

En cas de sinistre, l’assurance propriétaire non occupant est vraiment très utile. Dans le cadre d’un sinistre grave (comme catastrophes naturelles, incendie, dégâts des eaux, vol, vandalisme et autres), elle peut vous éviter de dépenser beaucoup d’argent. L’assurance PNO peut couvrir une location qui n’est pas assurée ou qui ne possède pas de couverture suffisante. Par exemple, l’assurance peut couvrir l’éclatement d’une canalisation à cause d’un gel. L’assurance peut également couvrir la présomption de responsabilité des locataires. Par exemple, s’il existe un éventuel vice de construction. Selon la loi, le propriétaire non occupant peut exiger de ses locataires une souscription à l’assurance multirisque habitation qu’il peut récupérer du bailleur avec le loyer (si les locataires sont négligent).

Quels sont les garanties d’une assurance propriétaire non occupant ?

L’assurance propriétaire non occupant peut couvrir les risques locatifs en cas de vandalisme, de catastrophe naturelle, de dégâts d’eau ou d’incendie. En cas de location meublée, l’indemnisation pour l’aménagement immobilier est possible. Il peut y avoir des garanties spécifiques aux assurances PNO comme les couvertures pour les troubles de jouissance (pour un locataire qui ne respecte pas le contrat pour la location), les recours des locataires (pour un locataire qui fait appel à la justice en cas de mauvais état logement), les vices de construction et les défauts d’entretien. Pour trouver la meilleure offre assurance PNO, il suffit de comparer les prix sur Internet. Vous devez ensuite répondre à quelques questions pour avoir le devis d’une assurance personnalisée selon votre budget.

Assurance habitation : les avantages des démarches en ligne
J’ai été mauvais payeur : comment retrouver une assurance habitation ?