Je pars en vacances en location chez un particulier : dois-je prévenir mon assurance habitation ?

Vous n’êtes pas obligé de vous souscrire à un contrat d’assurance habitation si vous procédez à une location de maison pour vos périodes de vacances. Par contre, vous pouvez faire face à des sinistres. Pour profiter au maximum de vos vacances sans avoir de soucis, il vous faudra d’abord faire le point à propos de l’assurance habitation location vacances. Vous pouvez être assuré par votre compagnie d’assurance en cas de sinistre ou par l’assurance du propriétaire de la maison. Si vous n’avez pas choisi de procéder une location classique ou une location à l’année, inutile de vous souscrire à un contrat d’assurance habitation pour seulement quelques jours de vacances.

L’assurance du propriétaire

Si vous êtes propriétaire de la maison à louer, avoir une assurance qui couvre les dégâts liés aux eaux ou aux incendies sont idéales à part la garantie de base qui est la garantie responsabilité civile. Pour que les locataires se sentent en sécurité, les propriétaires offrent une meilleure couverture en termes d’assurance habitation de location de vacances. Le propriétaire inclue même dans son contrat l’abandon de recours. Cette clause a pour signification que le propriétaire n’aura pas le droit de poursuivre le locataire si ce dernier serait responsable des sinistres. Le propriétaire peut même être pris comme un locataire et qui peut alors bénéficier des garanties sur les risques locatifs.

L’assurance du locataire

Vous pouvez aussi être couvert par votre propre assurance si vous faites face à un sinistre lors de votre location de vacances. Dans ce cas, vous devez vous souscrire à une assurance MRH qui contient une garantie dite « villégiature ». SI vous êtes responsable de l’accident, vous pouvez être couvert par votre assurance. Vous devez donc informer votre compagnie d’assurance lorsque vous partez en vacances. Si tout va bien concernant l’assurance habitation de location de vacances, vous ne devrez pas avoir de soucis concernant les dégâts que vous avez causés. Par contre, il existe un plafond d’indemnisation. N’hésitez pas alors à bien s’informer auprès du propriétaire concernant la valeur du bien que vous apprêtiez à louer.

En cas de sinistre

Si le locataire et le propriétaire ne possèdent pas un contrat d’assurance habitation, vous pouvez choisir de vous vous souscrire à une assurance locataire seulement pendant la période de votre location. Les principaux risques locatifs doivent être pris en compte. La responsabilité en cas de sinistre est déterminée par l’assurance location. S’il n’existe pas d’assurance, le locataire est responsable. Si la clause abandon de recours est mise en jeu, le locataire peut s’abstenir des prises en charges.

Assurance habitation : les avantages des démarches en ligne
J’ai été mauvais payeur : comment retrouver une assurance habitation ?